Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

Aggiornamenti sul Coronavirus (COVID-19)

Data:

09/04/2021


Aggiornamenti sul Coronavirus (COVID-19)

Compte tenu de l'aggravation de la situation épidémiologique en Europe, le Ministère italien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale (MAECI) recommande à tous les compatriotes d'éviter de se rendre à l'étranger, sauf pour des raisons strictement nécessaires.
Il convient également de noter que compte tenu du nombre élevé des contaminations dans de nombreux pays européens, de futures restrictions de voyage et déplacements ne peuvent être exclues à l'avenir, ce qui risquerait de compliquer d’éventuels retours en Italie.
Des problèmes de rapatriement similaires pourraient survenir, avec une incidence beaucoup plus grave, en cas de voyages vers des destinations hors UE. Il est à rappeler qu’un questionnaire interactif est disponible à l’adresse: https://infocovid.viaggiaresicuri.it/  pour vérifier la législation italienne en vigueur concernant les déplacements à destination/en provenance de l'étranger.

 

SUSPENSION DES LIAISONS AVEC L'ITALIE
Depuis l'interruption des liaisons directes avec l'Italie, dans le cadre des mesures décidées par le Maroc pour contrer la propagation de la contagion du Covid-19, l'Ambassade d'Italie à Rabat et le Consulat Général d'Italie à Casablanca ont assisté plus de 10000 concitoyens et citoyens résidants en Italie en possession de permis de séjour, qui se sont adressés aux bureaux des deux Sièges, rentrés dans notre pays depuis le 10 mars dernier. Malgré la persistance de la suspension générale des liaisons internationales à partir du Maroc, l'Ambassade et le Consulat Général, en collaboration avec la Cellule de Crise du MAECI, ont obtenu les autorisations de la part des Autorités marocaines pour l’organisation, à ce jour, de vingt-six opérations de rapatriement, au profit de tous les concitoyens et citoyens étrangers résidant en Italie qui en avaient fait demande, à travers dix-huit compagnies aériennes et huit maritimes qui ont permis le retour en Italie d'environ 7200 personnes.
En outre, cette Ambassade, en étroite coordination avec les Ambassades européennes au Maroc et en Mauritanie, a également facilité l'embarquement de nombreux compatriotes que ce soit à partir du Maroc ou de la Mauritanie, intéressés par ces options, sur certains vols spéciaux et sur des navires ad hoc vers des destinations européennes.

 

MESURES SUR LE TERRITOIRE NATIONAL ET LES VOYAGES VERS LE MAROC ET EN MAURITANIE
Le dernier Décret du Président du Conseil des Ministres identifie plusieurs groupes de Pays et comprend le Maroc et la Mauritanie dans la liste E ("reste du monde").
Sont donc autorisés seulement en présence de motivations précises telles: travail, motifs de santé ou d'études, urgence absolue, retour à son propre domicile, habitation ou résidence. Les déplacements à des fins touristiques ne sont donc pas autorisés. Le retour/l’entrée en Italie à partir de ce groupe de Pays est toujours autorisé aux ressortissants italiens/UE/Schengen et aux membres de leur famille, ainsi qu'aux titulaires du statut de résidant de longue durée et aux membres de leur famille.
La possibilité d'entrée en Italie, à partir des Pays de la liste E, est confirmé également pour les personnes qui ont une relation sentimentale prouvée et stable (même si elles ne cohabitent pas) avec des citoyens italiens/UE/Schengen ou avec des personnes physiques qui résident légalement en Italie (résidants de longue durée), qui doivent rejoindre l’habitation/le domicile/la résidence du partenaire (en Italie). A l’entrée/retour en Italie en provenance de ces pays, il est nécessaire de remplir une autodéclaration dans laquelle il faut indiquer le motif qui permet l'entrée/le retour. L'autodéclaration doit être présentée à toute personne chargée d’effectuer les contrôles. Il est opportun d’être prêt à montrer toute éventuelle pièce justificative et à répondre à d’éventuelles questions de la part du personnel chargé des contrôles de la documentation. Il n’est possible de joindre la destination finale en Italie qu’avec des moyens privés (le transit aéroportuaire est autorisé, sans quitter les zones réservées du terminal). Il est également nécessaire de se soumettre à l’isolement fiduciaire et à une surveillance sanitaire pendant 14 jours.

Pour plus d'informations sur les mesures adoptées sur le territoire national, il est recommandé de lire attentivement l’approfondimento della Farnesina.

 

MAROC
Nous invitons nos concitoyens au Maroc à consulter régulièrement la page correspondante sur Viaggiare Sicuri.
Afin de faire face à l'urgence sanitaire due au COVID-19, le Maroc a proclamé le 20 mars 2020 l'état d'urgence sanitaire sur l'ensemble du territoire. Dans ce cadre, une série de mesures de prévention et de contrôle ont été prises pour lutter contre la contagion, notamment:

  1. la fermeture des frontières;
  2. obligation de porter des masques de protection à l'extérieur de son domicile, avec des sanctions d’une période allant de un à trois mois d'emprisonnement à une amende comprise entre 300 MAD (environ 30 €) et 1300 MAD (environ 130 €);
  3. limitation de la capacité des transports publics urbains et interurbains;
  4. obligation pour les catégories spéciales de personnes autorisées à entrer au Maroc en vertu du dernier DPCM de présenter au moment de l’enregistrement un résultat de test PCR négatif à l’infection à la Covid-19 de moins de 72h à compter de la date du prélèvement et non plus à partir de la date des résultats.

Le gouvernement marocain a décidé de prendre, pendant le mois du Ramadan, les mesures de précaution suivantes (toutes les mesures de précaution annoncées précédemment seront maintenues):

  1. Couvre-feu nocturne de 20h00 à 6h00 à l’échelle nationale, sauf cas exceptionnels;
  2. L’interdiction des fêtes et des rassemblements publics ou privés.

À la suite de la découverte d'un cas suspect atteint du virus mutant du Coronavirus, les autorités marocaines compétentes ont pris la décision d'interdire, à titre préventif, l'accès au territoire national, à partir du 19 janvier 2021 et et jusqu’à nouvel ordre, des avions et des passagers en provenance de certains pays.

Les autorités marocaines ont décidé, à partir du 3 février, la suspension de toutes les liaisons maritimes de/vers le Royaume. A partir de minuit le 2 mars, cette suspension a été étendue (maintenant jusqu'au 21 mai) à toutes les liaisons aériennes au départ/à destination de l’Italie. La mesure concerne également les passagers en provenance d’Italie et/ou y résidant mais en transit avec escale dans d’autres Etats.

Le Ministère marocain des Affaires Etrangères a également activé les numéros de téléphone suivants : Centre d'appel +212537663300 et Unité de Crise +21266891105 / +212662013436 /+212537676218.

A partir du 11 juin, le territoire national a été divisé, en fonction de la situation épidémiologique de chaque Province ou Préfecture, en "Zone 1" et "Zone 2". Alors que dans la "Zone 1", il y a eu un certain assouplissement des mesures restrictives imposées par l'état d'urgence sanitaire, avec la possibilité de circuler librement entre les localités y inclues, la sortie des provinces ou préfectures incluses dans la "Zone 2" sera possible seulement avec autorisation des Autorités locales.
Un reclassement des préfectures et des provinces aura lieu chaque semaine, sur la base des déterminations des autorités sanitaires marocaines compétentes.
Il est recommandé aux concitoyens au Maroc de respecter les instructions des autorités sanitaires locales, de consulter régulièrement le site web du Ministère marocain de la Santé (www.sante.gov.ma) et le portail web dédié (http://www.covidmaroc.ma/pages/Accueil.aspx) ainsi que de suivre les médias locaux pour toutes les mises à jour sur la situation sanitaire dans le Pays, y compris la classification des provinces et préfectures de résidence en "Zone 1" et "Zone 2".
Le Ministère marocain de la santé a activé le numéro vert 141, dédié exclusivement aux personnes présentant des symptômes attribuables au COVID-19. Un autre numéro vert, le 00212801004747 (0801004747 si vous appelez du Maroc) a été mis en place pour fournir des conseils et des informations sur l'épidémie et sur les procédures à suivre pour signaler un cas suspect.

 

MAURITANIA
Nous invitons les concitoyens en Mauritanie à consulter régulièrement la page correspondante sur Viaggiare Sicuri.
Afin de faire face à l'urgence sanitaire provoquée par COVID-19, la Mauritanie a récemment adopté une série de mesures de prévention et de contrôle pour lutter contre la contagion, parmi lesquelles figurent celles restent en vigueur :

  1. la fermeture des frontières et la suspension d'une grande partie des liaisons aériennes avec l’étranger;
  2. l'obligation pour les catégories spéciales de personnes autorisées à entrer en Mauritanie en vertu de DPCM 13 octobre 2010 de préparer les résultats du test PCR impérativement dans les trois jours précédants l’arrivée en Mauritanie ou, si cela n'est pas possible, obligation de se soumettre au test PCR auprès de l’aéroport mauritanien de destination. Au cas où le résulat du test est positif, elle est prévue l’obligation de se soumettre à l’isolement fiduciciaire pour une période de 14 jours (quanrantaine), à l'issue duquel est prévu un nouveau test PCR.

Il est à signaler que les Autorités mauritaniennes ont autorisé l’opérativité des vols Air France Nouakchott-Paris Charles de Gaulle. Pour de plus amples informations, veuillez consulter l’approfondimento dell’Ambasciata d’Italia.
Il est recommandé aux concitoyens en Mauritanie de respecter les instructions des Autorités sanitaires locales, de consulter régulièrement le site web du Ministère mauritanien de la Santé (http://www.sante.gov.mr/?lang=fr), et de suivre les médias locaux pour toute mise à jour sur la situation sanitaire dans le Pays.
Le Ministère mauritanien de la Santé a activé le numéro vert 1115, dédié exclusivement aux personnes présentant des symptômes attribuables au COVID-19. Deux numéros de contact (00222 22 75 25 55 et 00222 22 31 85 80) sont également disponibles pour obtenir des informations sur l'épidémie et sur les procédures à suivre pour signaler un cas suspect.

 

MESURES RESTRICTIVES POUR LES PERSONNES RETOURNANT EN ITALIE
L'entrée en Italie depuis l'étranger est autorisée seulement pour des raisons de travail, de santé, d'études ou d'urgence absolue (entendue comme une nécessité qui ne peut être reportée et qui ne peut être résolue localement). Dans cette perspective, ceux qui envisagent des déplacements dans des lieux éloignés de leur lieu de résidence permanente (comme, par exemple, des voyages en Italie des ressortissants italiens résidants de façon permanente à l'étranger, ou des étrangers résidants également à l'étranger) doivent être prêts, en cas de contrôle de police, à démontrer de façon particulièrement la nécessité réelle et l’urgence de leur voyage.
À cet égard, les autocertifications que les personnes directement concernées, italiennes et étrangères, doivent présenter pour tout déplacement, à commencer du départ pour notre Pays (par exemple, lors de l'embarquement dans l'avion ou le ferry), successivement aux autorités frontalières et, progressivement, lors de chacun des nombreux contrôles effectués par la police sur le territoire national, sont fondamentales. Les autocertifications sont soumises à des contrôles croisés et, lorsqu'elles sont jugées fausses ou incohérentes, elles peuvent donner lieu à des amendes administratives ou, dans certains cas, même à des sanctions pénales.
Dans tous les cas, toute personne qui entre en Italie, en plus de devoir démontrer les raisons impérieuses du voyage, doit planifier ses déplacements sur le territoire national en tenant compte des limitations imposées pour limiter la contagion, ainsi que des obligations de quarantaine et de déclaration aux autorités sanitaires pour ceux qui entrent dans notre Pays depuis l'étranger.

Pour plus d'informations sur les mesures adoptées sur le territoire national, il est recommandé de lire attentivement l’approfondimento della Farnesina.

Ministero degli Affari Esteri e della Cooperazione Internazionale : Informazioni per i connazionali all'estero

Ministero della Salute Italiano : Coronavirus, la situazione in Italia / FAQ


338