Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

Participation du Ministre Tajani à la Journée Internationale pour l’Élimination de la Violence à l’égard des Femmes, samedi 25 novembre

La Farnesina s’associe également à la campagne de sensibilisation des Nations Unies pour la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Le samedi 25 novembre à 18 heures, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Étrangères, M. Antonio Tajani, participera à une cérémonie d’illumination du Palais Farnesina, qui se déroulera sur la place devant le bâtiment.

« La Farnesina sera de couleur orange afin de donner un signal fort d’attention et de réitérer la ferme condamnation de tous les types de violence à l’égard des femmes, un crime odieux qui constitue l’une des formes les plus graves et les plus répandues de violation des droits de la personne dans le monde. Chaque heure, cinq femmes sont tuées dans la sphère domestique, tandis qu’une sur trois est victime de violence physique ou psychologique ou d’abus et d’exploitation », a déclaré Tajani.

« La violence contre les femmes est un fléau qui touche malheureusement aussi notre pays. En tant que Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Étrangères, j’ai décidé de dédier à la mémoire de Giulia Cecchettin, dont l’assassinat a choqué le pays, le principal programme de bourses d’excellence promu par la Farnesina, ‘Invest Your Talent in Italy’, destiné aux meilleurs talents étrangers de 17 pays cibles intéressés par des études d’ingénierie, d’économie ou d’architecture en Italie ». – a indiqué Tajani.

Sur instruction du Vice-Premier Ministre, la Farnesina et son réseau à l’étranger s’associent à la campagne « Orange the World », qui lance 16 jours d’initiatives aux côtés de la société civile. La campagne, intitulée « UNITE ! Invest to prevent violence against women and girls », se concentre sur la promotion des investissements et des ressources financières consacrés à la lutte contre la violence fondée sur le genre, en se fixant un objectif encore plus ambitieux : proclamer le 25 de chaque mois « Journée orange », afin de renforcer et de maintenir l’attention du public sur cette question.

La condition de vulnérabilité des femmes et des filles est aggravée dans les conflits armés, ainsi que dans toute situation d’urgence, où elles sont les plus exposées. Face à ces données alarmantes, l’Italie exprime une fois de plus sa condamnation la plus ferme de toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard des femmes.

L’élimination de la violence à l’égard des femmes et le soutien à l’émancipation des femmes figurent parmi les piliers de la politique étrangère et de la coopération au développement de l’Italie. En témoignent les nombreuses campagnes internationales, telles que celles pour l’éradication des mutilations génitales féminines et des mariages précoces et forcés, qui ont toujours vu l’Italie en première ligne, ainsi que notre engagement au sein de la Commission de la Condition de la Femme des Nations Unies. Toujours dans le cadre de l’agenda des Nations Unies « Femmes, paix et sécurité », l’Italie est à l’avant-garde de la communauté internationale, tant par la promotion d’initiatives visant à renforcer le rôle des femmes dans la prévention et la résolution des conflits et dans la reconstruction post-conflit, que par le Quatrième Plan d’Action National 2020-2024.

L’Italie participe aux programmes de l’ONUDI visant à soutenir les possibilités d’entrepreneuriat féminin dans la région MENA et nous sommes fiers de soutenir le réseau méditerranéen des femmes médiatrices, ainsi que le “Gender Equality Trust Fund – Affirmative Finance Action for Women in Africa (AFAWA)” de la Banque africaine de développement. Les récentes lignes directrices de la coopération italienne en matière d’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes, des filles et des enfants visent à intensifier notre engagement par le biais d’initiatives spécifiques allant de la santé des femmes, des mères, des enfants, de la sexualité et de la reproduction au soutien de programmes en faveur de l’éducation des filles et des femmes et de projets de développement de l’esprit d’entreprise chez les femmes.

La planification et la mise en œuvre de politiques efficaces au niveau international sont également cruciales pour la pleine réalisation du 5e objectif de développement durable de l’Agenda 2030, du Plan d’Action de l’UE pour les Droits Humains et la Démocratie 2020-2024 et de la Stratégie de l’UE en matière d’égalité entre les femmes et les hommes 2020-2025.