Questo sito utilizza cookie tecnici, analytics e di terze parti.
Proseguendo nella navigazione accetti l'utilizzo dei cookie.

Preferenze cookies

Communiqué de presse – attribution du titre de Commendatore de l’Ordre du Mérite de la République Italienne à M. Karim El Aynaoui.

Le jeudi 26 octobre dernier, l’Ambassadeur d’Italie au Royaume du Maroc, S.E.M. Armando Barucco, a conféré le titre de Commendatore de l’Ordre du Mérite de la République Italienne à M. Karim El Aynaoui.

Présidé par le Président de la République italienne, l’Ordre du Mérite est le premier des ordres nationaux et est destiné à “récompenser les mérites acquis envers la Nation dans le domaine des lettres, des arts, de l’économie et dans l’exercice de fonctions publiques et d’activités menées à des fins sociales, philanthropiques et humanitaires, ainsi que pour de longs et éminents services dans les carrières civiles et militaires”.

Au cours de la cérémonie, l’ambassadeur Barucco a rappelé les motivations de cette distinction en reconnaissance du rôle institutionnel et académique joué par M. Karim El Aynaoui dans le renforcement des liens italo-marocains, dans le cadre de l’extraordinaire travail qu’il a accompli en tant que président exécutif du Policy Center for the New South et vice-président de l’Université Mohammed VI Polytechnique de Rabat et doyen de son pôle Sciences sociales, Economie et Humanités dans l’approfondissement des études sur le Nouveau/Sud mondial dans une perspective atlantique.

Rappelant la prestigieuse carrière de M. Karim El Aynaoui, l’Ambassadeur Barucco a évoqué les partenariats historiques établis avec les “Rome Med Dialogues”. À cet égard, il a souligné la contribution fondamentale qu’il a apportée à ce qui est aujourd’hui la plus grande conférence mondiale sur la Méditerranée. Grâce au rôle moteur joué par M. Karim El Aynaoui, de nouvelles collaborations structurées avec des pôles d’excellence universitaire et économique, tels que l’Université LUISS de Rome et la Fondation Leonardo Med-Or, ont été établies ces dernières années, pour le plus grand bénéfice des relations bilatérales italo-marocaines, de la coopération sectorielle et de l’amitié fraternelle qui lie l’Italie et le Maroc.