Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

Journée internationale des droits de l’homme (10 décembre)

À l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme, le vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Antonio Tajani, a souligné que « la protection et la promotion des droits de l’homme et la lutte contre toutes les formes d’inégalité et de discrimination sont des piliers de l’action bilatérale et multilatérale du gouvernement italien dans le domaine international ».

Il a également rappelé que « nous sommes résolument à l’avant-garde de la campagne internationale contre la peine de mort et de la lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes, de la protection des mineurs sur les théâtres de guerre et de conflits armés, de l’action internationale visant à éradiquer les mutilations génitales féminines et les mariages précoces et forcés, de la protection de la liberté de religion et de croyance et des minorités religieuses dans toutes les parties du monde ».

À l’instigation du vice-Premier ministre, la Farnesina et son réseau à l’étranger se sont associés aujourd’hui aux célébrations de l’anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme par l’Assemblée générale des Nations unies, le 10 décembre 1948.

Pour marquer cet important anniversaire, l’Italie a mis en place l’exposition d’art contemporain « Art et droits de l’homme » au bâtiment des Nations Unies à Genève, qui peut être visitée jusqu’au 15 décembre 2023. L’exposition – qui s’inscrit dans le cadre du renforcement de la diplomatie culturelle voulu par le vice-premier ministre Tajani – favorise la réflexion sur le thème de la promotion des droits de l’homme et des défis qui en entravent encore la pleine jouissance, à travers les œuvres d’artistes italiens.